Tutos

Les sous-titres et Facebook. Et si on le faisait avec des SRT ?

Aujourd’hui, 85% des vidéos sur Facebook sont regardées sans son. Que ce soit dans des toilettes publiques, en réunion, au bureau, au restaurant, au lit, vous consommez vos réseaux sociaux sans un bruit, en silence, seul. Mais dans votre solitude, comment suivre la dernière vidéo de Brut ou le dernier Fast & Curious de Konbini ? Avec les sous-titres pardi ! Deux méthodes !

Méthode 1 : à la bourrine

Oui, ce n’est pas notre méthode préférée. Vous voulez être sûr, mais archi sûr, que l’on saura bien lire vos sous-titres, vous les incrustez donc dans votre vidéo. Bon ben là c’est clair, on ne peut pas les louper ! Même si j’active le son, ils restent forcément toujours présents. Et c’est parfois dérangeant.

Vous le voyez, là, le sous-titre incrusté dans la vidéo qui s’affiche en même temps que j’entends le son et qu’en plus comme il est incrusté et qu’on n’a pas respecté de marge de sécurité au montage de la vidéo la barre de lecture passe en plein dedans ? Ben ça, c’est pas top. Pas bien Canal+ ! (Si vous voulez qu’on s’occupe de vos sous-titrages, appelez-nous hein, on est fans) !

Après, on ne jette pas la pierre avec l’eau du bébé (oui ça ne veut rien dire). Nous sommes en Belgique, pays ô combien charmant, mais avec trois langues nationales. Et c’est souvent que l’on nous demande de sous-titrer les vidéos en néerlandais et français. Hors, Facebook ne propose pas de solution de sous-titrage multilingue. On sait, ce n’est pas simple d’être Belge.

Ou bien alors, on ne l’incruste pas parce que le sous-titre a été réfléchi comme faisant part du graphisme de la vidéo. Et ça on comprend aussi. Nous ne sommes pas des dictateurs non plus…

Ben là oui… pas de soucis !

Mais dans la majorité des cas, les sous-titres des vidéos ne devraient pas être incrustés dans la vidéo. D’où…

Méthode 2 : proprement, avec des SRT

Un SRT n’est pas une maladie, c’est un format de fichier de sous-titres (parmi d’autres). Son petit nom, c’est « Subrip » (toujours intéressant à sortir lors d’un repas). En gros, c’est un fichier texte qui ressemble à ceci :

1
00:00:20,000 --> 00:00:24,400
Les meubles Mailleux,
c'est du sérieux.

2
00:00:24,600 --> 00:00:27,800
- Et avec toute mon équipe,
je m'y engage !

C’est donc un tout petit fichier texte que vous pouvez ouvrir avec Notepad ou TextEdit (ou Word) que l’on vous livre avec votre vidéo. Les nôtres sont faits par Triangle Translations, qui est une super top agence de traduction et sous-titrage (on parlera un jour de l’importance d’avoir des sous-titres faits par des professionnels, mais en attendant, croyez-nous sur parole, c’est mieux d’avoir des sous-titres bien faits par des pro plutôt que vous vite fait mal fait. C’est un métier le sous-titrage) !

Pourquoi c’est mieux d’utiliser le SRT plutôt que d’incruster les sous-titres ? Pour trois (très bonnes) raisons :

  • Quand vous cliquez sur la vidéo pour avoir le son, le sous-titre disparaît, c’est donc plus agréable de visionner la vidéo.
  • Vous pouvez charger plusieurs SRT (donc plusieurs langues) sur une seule et même vidéo, ce qui ne dilue pas vos statistiques et vous permet de toucher un public plus global.
  • Mais surtout… cela booste votre vidéo. Et oui… votre SRT, on l’a dit, c’est du texte. Ce texte de votre vidéo est parcouru par les moteurs de recherche de Facebook et d’autres. Ce qui signifie plus de contexte sur le contenu, des mots-clés plus efficaces, et un SEO boosté (ça veut dire une plus grande visibilité pour votre vidéo) ! Si ça c’est pas un argument de stratégie digitale !

Et vos SRT ne sont pas valables que sur Facebook. Youtube, Vimeo, LinkedIn acceptent tous désormais le chargement de SRT !

Oui mais voilà. Une fois que vous l’avez, ce fichier SRT, qu’est-ce qu’on en fait ? Ben on l’uploade sur Facebook avec la vidéo, pardi !

Comment charger ses sous-titres sur Facebook

Vérifions d’abord que vos sous-titres soient dans le bon format ! Pour être acceptés par Facebook, vos sous-titres doivent être encodés en UTF-8. Normalement c’est le cas, l’UTF-8 est le format d’encodage le plus utilisé dans le monde ! Pas de soucis de ce côté-là a priori.

Mais il faut aussi que votre fichier SRT soit bien nommé selon cette structure : nomdefichier.[code de langue]_[code de pays].srt

Il faut donc que votre fichier SRT ait le même nom que votre fichier vidéo, l’extension de la langue et code du pays, et enfin l’extension .srt à la fin du fichier.

Exemple :

Vous avez un fichier vidéo qui s’appelle « jaimeleponey.mp4 ».

Votre fichier SRT en français portera le nom jaimeleponey.fr_FR.srt

Facile, hein ?

Facebook a bien sûr mis à votre disposition la liste des langues et codes de pays : https://www.facebook.com/help/1528795707381162

Charger les sous-titres sur sa vidéo

Si on commençait par écrire une publication ? En cliquant sur Photo/Vidéo bien sûr, puisqu’on veut charger une vidéo.

Ensuite, on clique sur « Importer des photos/vidéos »

C’est à ce moment-là que vous devez aller charger le fichier de votre vidéo, cliquer sur OK une fois votre fichier vidéo sélectionné. Le chargement va donc commencer et vous vous retrouverez sur cette fenêtre :

Cliquons ensemble là où il est écrit « Subtitles & Captions (CC) » ou « Sous-titres et légendes (CC) » si votre Facebook est en français. Vous vous retrouvez là :

Remplissez bien la partie sur la langue de votre vidéo (autant bien faire les choses), puis cliquez sur « Importer » dans la partie « Ajouter de nouveaux sous-titres ». C’est maintenant que vous allez sélectionner votre fichier SRT que l’on vous a livré avec la vidéo (ou que vous avez créé de vos petites mains, alors bravo !). Si vous avez plusieurs langues, vous pouvez bien sûr en sélectionner plusieurs…

Enfin, il ne vous reste plus qu’à sélectionner la langue par défaut de votre sous-titrage. Dans ce cas-ci, si mon public parle Wolof, et non français, anglais, ou féroïen, la vidéo sera sous-titrée par défaut en anglais (qui est plus international que le français).

Voilà ! N’oubliez pas de bien remplir les autres éléments de votre fenêtre d’import de vidéo, mais votre sous-titre a en tout cas été bien chargé et apparaîtra automatiquement lorsque la vidéo démarrera. Le sous-titre Facebook est dynamique : il bouge en fonction de la barre de lecture, et bien sûr, il disparaît si on met le son.

Psssst… deux petits trucs et astuces :

  1. Vous êtes absolument fan de sous-titres ? Vous pouvez les réactiver même avec le son en cliquant sur la petite molette de réglage pendant la lecture de votre vidéo.
  2. Vous n’aimez pas la manière dont Facebook affiche les sous-titres chez vous ? Vous pouvez changer ça dans vos paramètres : https://www.facebook.com/settings?tab=videos&section=captions_display&view

Et si après ce petit tutoriel, vous êtes dans cet état-là :

Ben alors contactez-nous, on vous aidera hein !

Et maintenant, plus d’excuses pour mal faire vos sous-titres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *